Bienvenue à toutes et à tous !

«Crounch ! Le blog gourmand des végéta*iens», c’est l’histoire de la rencontre de végéta*iens, véganes et omnivores curieux ou en conversion issus de tous horizons.

Ce blog est né d’un groupe de discussion sur Facebook. Nous avons décidé qu’il était temps d’ouvrir nos discussions et de partager nos bons plans, nos conseils et nos recettes pour en faire profiter le plus grand nombre.

Nos points communs ? La gourmandise, une envie de partage, et bien entendu des convictions concernant le droit des animaux et l’intérêt de végétaliser son alimentation.

“La gastronomie est l’art d’utiliser la nourriture pour créer le bonheur », disait Theodore Zeldin, historien et sociologue britannique. Nous allons vous prouver ici que ce bonheur peut ne pas entraver celui des animaux.

 

Quelques précisions afin que nous sachions tous de quoi nous parlons :

Végétarien : Personne qui ne consomme aucune viande, que ce soit celle des animaux terrestres (en pratique : les viandes blanches et rouges, la charcuterie et les insectes) ou des animaux marins (poissons, « fruits de mer » – crustacés, mollusques -, etc.). Les produits laitiers, les œufs et le miel sont acceptés.

Végétalien : Un végétalien ne consomme ni viande, ni sous-produits d’animaux terrestres ou marins, ni œufs, ni lait, ni miel. Très souvent, les végétaliens ne s’en tiennent pas qu’aux produits alimentaires et sont souvent « véganes ». Le véganisme est « une philosophie et façon de vivre qui cherche à exclure – autant que faire se peut – toute forme d’exploitation et de cruauté envers les animaux, que ce soit pour se nourrir, s’habiller, ou pour tout autre but, et par extension, faire la promotion du développement et l’usage d’alternatives sans exploitation animale, pour le bénéfice des humains, des animaux et de l’environnement […] » (définition de la Vegan Society) Par conséquent, les véganes ne portent pas de laine, pas de cuir, n’utilisent pas de produits cosmétiques testés sur les animaux, etc…

Mais, dans la vraie vie, les frontières sont beaucoup plus poreuses. Certains  se disent  «flexitariens », c’est-à-dire qu’ils sont  végétariens, voire végétaliens la plupart du temps, mais mangent parfois de la viande et/ou des produits d’origine animale. Il y a aussi des végétariens qui se préoccupent des « viandes cachées » (la gélatine dans les bonbons, la présure animale dans les fromages, etc.) et d’autres pas. Certains végétariens ne mangent plus qu’un peu de fromage lorsqu’il n’y a rien d’autre au restaurant ou lorsqu’ils sont invités. Bref, toutes les combinaisons existent et chacun fait selon la force de ses convictions, ses priorités, son entourage,…
Bienvenue à toutes et à tous !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s